accessibilite:10-regles

Les 10 règles pratiques pour l'accessibilité numérique

Un texte concis, des phrases courtes et directes permettent une compréhension plus générale pour tout le monde. Évitez de surcharger vos documents et simplifier autant que possible la mise en page de vos documents.

Utiliser des couleurs fortement contrastées entre elles. Plusieurs sites en ligne vous permettent de tester le contraste des couleurs.

Les informations ne doivent pas être uniquement accessibles par concordance des couleurs, votre document doit être compréhensible en noir et blanc. N'hésitez par la couleur comme seul moyen visuel de véhiculer une information, une action, etc.

Privilégier une police sans serif (Arial, Calibri, Ubuntu…), suffisamment grande, avec une interligne adaptée facilitera la lecture.

Si une image contient des informations, une alternative textuelle doit être proposée.

Indispensables pour certains, les transcriptions et les sous-titres permettent de s'adresser au plus grand nombre en augmentant les modalités d'accès à vos ressources.

Tous les étudiants n'ont pas besoin du même temps pour lire un document multimédia. Aller à son rythme, c'est pouvoir mettre en pause, revenir en arrière, télécharger les documents projetés, accéder à un enregistrement.

Limiter l'usage d'animations, de mises en page complexes, d'éléments graphiques. Des ressources plus simples permettent une meilleure lisibilité et limitent les problèmes de compatibilité entre les logiciels.

Des sommaires interactifs et détaillés, des titres clairs, un découpage par chapitres, l'affichage de la durée du visionnage permettent une navigation fluide.

Un nom de fichier explicite et précis permet d’identifier plus facilement les documents.

Vous avez des questions, besoin d'un accompagnement, contacter le CEMU : cemu.assistanceunicaen.fr

  • accessibilite/10-regles.txt
  • Dernière modification: il y a 4 mois
  • de dumontj01